Passer le permis en candidat libre : une alternative intéressante

Passer le permis en candidat libre : une alternative intéressante

Vous souhaitez passer votre permis de conduire, mais les contraintes liées à une auto-école traditionnelle vous rebutent ? Sachez qu’il existe une solution alternative : passer le permis en candidat libre. Dans cet article, nous vous expliquons en détail ce qu’est le permis en candidat libre, quand et comment le passer, et les avantages de cette option.

Pourquoi et quand passer le permis en candidat libre ?

Passer le permis en candidat libre signifie s’inscrire et passer les épreuves du permis de conduire sans passer par une auto-école. En d’autres termes, vous vous préparez à l’examen du code de la route et à l’examen pratique de conduite de manière autonome, sans suivre de formation dans une auto-école classique. Il faut savoir que cette option est tout à fait légale en France, et que, contrairement aux idées reçues, elle n’est pas réservée uniquement aux personnes ayant déjà une expérience de conduite. Tout le monde peut choisir de passer le permis en candidat libre, à condition de respecter certaines conditions et de suivre les démarches nécessaires.

Vous pouvez passer le permis en candidat libre à tout moment, dès que vous estimez être prêt pour les épreuves. Toutefois, il est important de prendre en compte les délais d’inscription et d’attente pour les examens, qui peuvent varier selon les régions et les périodes de l’année. Il est recommandé de commencer par s’inscrire à l’examen du code de la route, puis de passer l’examen pratique de conduite une fois que vous aurez obtenu votre code. En effet, l’obtention du code est un prérequis obligatoire pour passer l’épreuve de conduite. Enfin, n’oubliez pas que vous devez également effectuer une demande de place d’examen auprès de la préfecture de votre département, ce qui peut prendre plusieurs semaines.

LISEZ AUSSI :  Entrez dans le monde mystérieux des boutiques de sorcellerie

Comment et pourquoi passer le permis en candidat libre ?

Pour passer le permis en candidat libre, vous devez suivre plusieurs étapes :

  • Obtenir un numéro NEPH (Numéro d’Enregistrement Préfectoral Harmonisé) en vous inscrivant auprès de la préfecture de votre département ;
  • Préparer l’examen du code de la route de manière autonome, en vous aidant de livres, d’applications mobiles ou de sites internet dédiés ;
  • Passer l’examen du code de la route dans un centre d’examen agréé ;
  • Préparer l’épreuve pratique de conduite, en conduisant avec un accompagnateur titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans et sans antécédent de suspension ou d’annulation, ou en suivant des cours de conduite auprès d’un enseignant indépendant ;
  • Effectuer une demande de place d’examen auprès de la préfecture de votre département ;
  • Passer l’examen pratique de conduite avec votre propre véhicule, équipé des dispositifs de sécurité nécessaires (rétroviseur supplémentaire, signe \’candidat libre\’).

Passer le permis en candidat libre présente plusieurs avantages :

  • La liberté de choisir votre rythme de travail et d’apprentissage, en fonction de vos disponibilités et de vos besoins ;
  • La possibilité de réaliser des économies significatives, puisque vous n’aurez pas à payer de frais d’inscription et de formation dans une auto-école ;
  • La possibilité de choisir votre enseignant, si vous décidez de prendre des cours de conduite avec un professionnel indépendant.

Toutefois, passer le permis en candidat libre demande également une grande motivation, de la rigueur et de la discipline pour s’assurer un apprentissage de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *