Point G chez la femme : Réalité ? Où le trouver ?

Point G chez la femme : Réalité ? Où le trouver ?

Lorsqu’on parle de plaisir et de désir chez la femme, des questionnements persistent toujours. On parle souvent d’un point spécifique qui permet à la femme d’atteindre l’orgasme facilement : on appelle ça le point G. Cependant, ce n’est pas si facile que ça. Décortiquons dans cet article les mythes et réalité autour du point G.

Pourquoi le Point G ? Comment ça marche ?

On appelle le point G ainsi car il aurait été découvert par un gynécologue allemand du 20ème siècle. Son nom était Ernst Gräfenberg et il était convaincu d’avoir trouver un point magique qui permet à n’importe quel homme de pouvoir donner un orgasme à une femme.

Selon le gynécologue, le point G se situerait à 3-4 centimètres de l’entrée de la paroi vaginale. Pour le trouver, rien de plus simple, il suffit de ramener son doigt, un sextoy, ou le pénis de son partenaire vers le haut tout en frottant et stimulant ce point-là. Il est facile à trouver avec le doigt car on ressent une petite boule. C’est cette petite boule qui s’appelle donc Point G. Plusieurs positions sexuelles peuvent aussi vous aidez à atteindre le point G, notamment les positions dans lesquelles vous êtes face à votre partenaire, comme le missionnaire.

La réalité du point G

En théorie, l’analyse du gynécologue allemand n’est pas totalement fausse. Il est en effet possible de trouver une zone érogène à l’intérieur du vagin sur la paroi supérieure de celui-ci. Cependant, penser qu’un point G serait une quelconque vérité scientifique est complètement fausse.

LISEZ AUSSI :  Point G de l'homme : découvrez le Point P !

La seule vérité que l’on pourrait donner au point G est de se situer au niveau du clitoris. Lorsque l’on sent une « boule » à l’intérieur du vagin et que l’on pense avoir trouvé le point G, on a simplement toucher le clitoris, mais de l’autre côté. Il vous suffit de regarder la face externe du clitoris lorsque vous stimuler le vagin avec un doigt par exemple pour voir la peau se détendre à ce niveau-là lorsque vous passez votre doigt.

En somme, lorsqu’une femme atteint l’orgasme grâce au point G, elle l’atteint simplement grâce à son clitoris. Car oui, il n’y a pas non plus de femme vaginale ou clitoridienne, c’est un mythe ! Aucune zone dans le vagin ne permettent d’atteindre un orgasme, seul le clitoris en est capable. Lorsqu’une femme atteint un orgasme suite à une pénétration c’est simplement car son clitoris est stimulé pendant l’acte. C’est pour cette raison que certaines femmes ne pourront jamais atteindre un orgasme par voie vaginale. Simplement car le clitoris est n’est pas assez sensible et ne ressent pas de stimulation de cette manière-là. C’est pour cette raison qu’il existe des stimulateurs clitoridiens. Vous me direz qu’il existe aussi des godes vibrants. Cependant, si vous avez bien suivi ce qui a été dit, c’est simplement que la vibration permet de faire vibrer le clitoris, donc de le stimuler et donc d’atteindre un orgasme.

Conclusion

Que le point G existe ou n’existe pas, là n’est pas le plus important. L’important pour un couple mais même pour une personne seule et de se parler et de se découvrir. Il faut expérimenter, essayer plusieurs techniques, plusieurs positions afin de connaître son corps. Tout le monde est différent et tout le monde n’a pas les mêmes excitations. Rien que l’excitation peut jouer grandement à l’atteinte d’un orgasme. L’orgasme féminin n’est pas machinal comme celui masculin, c’est pourquoi il est important d’écouter son corps.

LISEZ AUSSI :  Quel stimulateur clitoridien choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *